Des matériaux naturels renouvelables sont choisis en éco conception, en privilégiant les plus abondants à l’endroit où il va être construit. Ils sont sélectionnés selon des critères holistiques (de la production à l’élimination ou au recyclage). Ensuite, la conception sera faite en fonction des matériaux disponibles :

  • Le bois et ses dérivés. Produits locaux et issus de forêts durables. Le bois peut être utilisé pour la structure et la fibre de bois pour l’isolation thermique et acoustique.
  • Argile crue et briques en céramique. Également d’origine locale pour la construction de murs en pisé, plâtre de murs, adobes, etc.
  • Morceaux de calcaire et de béton poreux. Surtout pour l’accumulation de chaleur.
  • Isolants naturels comme le liège, la cellulose, le chanvre, le lin, la fibre de coco, la paille ou le coton.
  • Peintures d’origine minérale qui ne libèrent pas de substances volatiles toxiques.
  • Des ballots de paille en blocs pour l’enveloppe. Normalement, ils doivent être protégés de la pluie au moyen de gouttières et d’enduits à la chaux et/ou à l’argile.

Eco-conception : le choix des matériaux

En général, les matériaux qui proviennent de matières premières sont rares ou problématiques pour l’environnement, comme le pétrole, par exemple. À cet égard, il est indispensable d’indiquer que son utilisation n’est autorisée qu’en cas de stricte nécessité. Un exemple de ceci est la conduction de l’électricité ou de l’eau. Dans ce cas, il est exigé que le produit ne génère pas de fumées toxiques, même en cas d’incendie, comme le polyéthylène. Dans le cas de différentes possibilités, celle qui a le moins d’impact environnemental est choisie.

Une étude thermique des matériaux peut donner lieu à des éco conceptions au design innovant, dont l’objectif premier est d’influencer positivement notre santé et notre bien-être, sans nuire à l’environnement. Quant au prix, la question est de construire une maison plus saine avec le même budget, même si cela peut être moins cher.

Principes de l’éco-conception

Climatisation

Combinaison d’isolation thermique avec des matériaux qui accumulent de la chaleur, comme la céramique. Incorporation de systèmes de chauffage qui ne soulèvent pas de poussière et fonctionnent par rayonnement, comme le poêle russe et/ou de grandes surfaces comme les murs ou le chauffage au sol.

Aménagement intérieur individuel

Chaque maison est unique et est conçue en réponse aux besoins de ses habitants grâce à l’utilisation de proportions et de formes harmonieuses. Vous pouvez intégrer le Feng Shui comme un outil qui unifie les caractéristiques psychologiques, énergétiques, physiologiques et de confort qui définissent les espaces pour s’adapter aux besoins spécifiques de chaque personne.

Installation électrique biocompatible

Minimisation des pertes environnementales de tension électrique ou de champs électriques alternatifs, ainsi que la non-utilisation de composés toxiques dans le câblage tels que le PVC. Ses caractéristiques comprennent la disposition en étoile du câblage, l’utilisation de câbles blindés torsadés et une connexion à la terre solide.

Environnement

En plus de réduire les besoins de climatisation, d’éclairage et d’eau grâce à une architecture bioclimatique, des sources d’énergie renouvelables sont utilisées. Les matériaux de construction sont principalement des matériaux naturels de la région.

L’éco conception : quand la nature fait sa loi sur l’architecture