En matière d’achat de logement, diverses formalités sont obligatoires comme le diagnostic amiante.

Ce dernier, aussi connu sous l’état d’amiante, est donc obligatoire, car il permet de préserver la santé de l’acheteur dans sa nouvelle demeure en vérifiant certains critères du bien dont il projette d’en faire l’acquisition et à ce titre, plusieurs questions se posent sur ce document.

Avant d’acheter un bien immobilier sur le marché, il est recommandé de mieux connaitre l’utilité et la finalité d’un diagnostic amiante. En vous basant sur les 3 prochaines questions, vous comprendrez mieux les notions de ce document.

Que savoir du diagnostic amiante ?

Le diagnostic technique amiante est un document qui concerne les bâtiments dont le permis de construire a été délivré avant la période du mois de juillet 1997. Elle mentionne la présence ou non de certains matériaux de construction ou produits qui contiennent de l’amiante. Ce diagnostic est intégré au dossier de diagnostic technique qui est remis à l’acquéreur en cas de vente du logement. À ce niveau, le vendeur a l’obligation de réaliser ce document par un professeur certifié. Lorsque le diagnostic a été établi avant le 1er avril 2013, il doit être renouvelé avant la vente du bâtiment. En revanche, si cela a été fait après cette date, sa durée de validité est illimitée.

Pourquoi faire un diagnostic amiante ?

S’il faut faire du diagnostic amiante pour travaux de rénovation ou de réhabilitation d’un bâtiment, c’est premièrement parce que l’amiante est un produit toxique et cancérigène. En se dégradant, celle-ci peut créer des poussières très fines qui s’infiltrent dans l’organisme, ce qui favorise la création des maladies comme le cancer du poumon. De ce fait, établir un diagnostic amiante bâtiment permet d’éviter ces maux et de préserver la santé des futurs habitants. Pour le réaliser, le professionnel qualifié procède à la recherche d’amiante dans divers endroits de la maison sans rien détruire. Cette matière peut se retrouver dans les faux plafonds, les murs, les cloisons ou les planchers. Une fois trouvé, il établit le diagnostic et vous donne les informations sur les contrôles ou les travaux à mener. Pour en savoir plus sur la formation de ce dernier, il suffit de cliquer ici.

Quels sont les types de diagnostics amiante ?

Il existe 4 types de diagnostics amiante. Tout d’abord, nous avons le Diagnostic Amiante Avant Travaux (DAAT) qui sert à détecter la présence d’amiante dans les matériaux qui ont servi à la construction du bâtiment. Vient ensuite le Diagnostic Amiante Avant Démolition (DAAD) qui concerne les bâtiments individuels ou de copropriété, qu’ils soient publics ou privés. Celui-ci est obligatoire pour tous les travaux de démolition. Quant au Diagnostic Amiante Avant-Vente (DAAV), il est réalisé lorsque le logement va faire l’objet d’une vente. Il sert également à faire une bonne négociation du prix quant à l’acquisition du bien. Il existe enfin le Diagnostic Amiante des Parties Privatives (DAPP) qui est réalisé en cas de mise en location d’un bien. Celui-ci doit être renouvelé de façon périodique.

En conclusion, le diagnostic amiante est un document très important à avoir lors de l’achat d’un logement, peu importe sa nature. C’est ce qui vous garantira une bonne santé dans votre nouveau logement.

Image :

https://www.innax.fr/wp-content/uploads/2019/07/recrutement-innax.jpg

3 questions à se poser sur le diagnostic amiante